fbpx
Actualités > SPÉCIAL ROAD TRIP AU QUÉBEC – Au bout de la 117

SPÉCIAL ROAD TRIP AU QUÉBEC – Au bout de la 117

31 mai 2021

Par Beside
@besidemagazine

 

D’emblée, la route vers l’Abitibi est dépaysante et offre le décor parfait pour des arrêts impromptus. La forêt occupe 66 % de la superficie de la région — ce qui signifie que peu importe où vous êtes, vous entendrez le bruissement du vent dans les feuilles et le chant des oiseaux qui s’y cachent.

Premier arrêt : la réserve faunique La Vérendrye, à l’entrée de l’Abitibi-Témiscamingue. Un véritable paradis pour la pêche, la cueillette en forêt et l’observation de la faune. Vous pourriez en effet y apercevoir des oiseaux migrateurs, des cerfs de Virginie, voire des orignaux. Campez donc sur place : la réserve compte plus de mille emplacements où piquer votre tente.

Ensuite, direction parc national d’Aiguebelle pour l’observation de l’orignal, du castor, du vison, du héron ou du balbuzard, pour ne nommer que ceux-là. Explorez lentement le paysage sculpté par le temps et les multiples formations géologiques. Les 50 km de sentiers vous permettent d’ajuster la longueur de vos randonnées, avec la possibilité de passer la nuit dans la forêt boréale.

Situé à Amos, le Refuge Pageau est un lieu à visiter absolument. Son fondateur, l’ancien trappeur monsieur Pageau, voulait y accueillir et y soigner des animaux sauvages, avant de les remettre en liberté (si possible).

L’immense territoire de l’Abitibi-Témiscamingue est renversant par sa nature et ses couleurs.

 Sur la route, on écoute l’œuvre de Richard Desjardins, histoire de se mettre dans le bain.

Pour découvrir les pourvoiries de l’Abitibi-Témiscamingue, cliquez ICI.


Pas de commentaire pour SPÉCIAL ROAD TRIP AU QUÉBEC – Au bout de la 117

Laisser un commentaire

Connectez-vous pour envoyer un commentaire.