Actualités > Exploitation d’une pourvoirie sans permis : La FPQ se réjouit de la condamnation

Exploitation d’une pourvoirie sans permis : La FPQ se réjouit de la condamnation

22 janvier 2015

La Fédération des pourvoiries du Québec (FPQ) applaudit encore une fois les agents de protection de la faune qui ont permis de mettre au jour l’exploitation illégale d’une pourvoirie au nord de Saint-Michel-des-Saints.

C’est le 20 janvier que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a informé la population que M. Louis Jean Allaire, un résident d’Ottawa, avait été condamné, le 24 juin dernier, notamment pour avoir exploité une pourvoirie sans être titulaire d’un permis. L’enquête qui avait été menée par les agents de protection de la faune a déterminé que M. Allaire offrait des services de guide, d’hébergement et de location d’équipement dans la Baie-Obaoca du lac Kempt. L’amende imposée par le juge s’élève à près de 4 000 $.

Marc Plourde, président-directeur général de la FPQ, rappelle « qu’offrir, contre rémunération, de l’hébergement et des services ou de l’équipement pour la pratique des activités de chasse, de pêche ou de piégeage à des fins récréatives est strictement réservé aux entreprises détentrices d’un permis de pourvoirie ». Selon la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, il est aussi illégal, à moins de posséder un permis, d’utiliser le terme « pourvoirie » ou toute expression familière pour désigner son entreprise.