Actualités > Chasse à la sauvagine: à l’assaut des canards, oies blanches et bernaches
Chasse_a_la_sauvagine_a_assaut_des_canards_oies_blanches_et_bernaches

Chasse à la sauvagine: à l’assaut des canards, oies blanches et bernaches

2 septembre 2013

Chasse_a_la_sauvagine_a_assaut_des_canards_oies_blanches_et_bernaches

La chasse aux oiseaux migrateurs est caractérisée par une forte dose d’action et d’adrénaline! Par contre, elle mérite beaucoup de préparation et de prospection. Sauvaginiers, à vos bottes longues et imperméables et suivez Les pourvoiries du Québec dans l’exploration des chasses excitantes aux canards, à l’oie des neiges ainsi qu’à la bernache du Canada.

La chasse à la sauvagine s’effectue généralement en cache. Mais attention, ces gibiers possèdent une bonne vue. Il est donc impératif d’être adéquatement camouflé.

Se chassant à l’aide de fusil, majoritairement de calibre 12, ainsi qu’avec des cartouches à billes d’acier, la sauvagine peut être déjouée grâce à des appelants et des appeaux. Les appelants, dispositifs se voulant une réplique identique aux oiseaux chassés, doivent être présents en grand nombre. Quant aux appeaux, communément appelés « call », il est intéressant d’en posséder plusieurs pour générer différentes tonalités.

Une fois vos appelants en place, lancez quelques appels à l’aide de vos appeaux. Orientez également les têtes de vos appelants face au vent. Lorsqu’une horde d’oiseaux passera près de votre installation et s’apprêtera à atterrir, soyez prêt à dégainer. Selon une législation fédérale, sachez que le magasin de votre arme ne peut contenir plus de 3 cartouches. Lors des bonnes journées de chasse, il n’est pas rare d’épuiser plus de 20 cartouches! C’est pour cette raison que nous considérons ceci comme une chasse d’action!

Finalement, les oiseaux migrateurs sont de juridiction fédérale. Il vous faut donc le permis fédéral de chasse aux oiseaux migrateurs ainsi que le permis provincial de chasse aux petits gibiers.