Chroniques > CHRONIQUE: C’est le temps d’y voir
Cest_le_temps_y_voir_Patrick_Campeau_4_aout_2012

CHRONIQUE: C’est le temps d’y voir

4 septembre 2012

Cest_le_temps_y_voir_Patrick_Campeau_4_aout_2012

Patrick Campeau – Journal de Montréal – 4 août 2012

Depuis plus d’une décennie, les amateurs peuvent visionner ce qui se passe sur leur territoire de chasse grâce aux fameuses caméras de surveillance.

Plusieurs adeptes ont activé une ou plusieurs salines au mois de mai dernier. Cela leur permet de concentrer les gibiers aux alentours et de créer des habitudes de fréquentation. Normalement, à ce temps-ci de l’année, la végétation et les feuillus ont atteint leur pleine hauteur. Il est donc temps de mettre en place ces équipements électroniques d’espionnage.

Positionnement

Lors de l’installation, il faut tenir compte de certains critères importants, comme la hauteur du gibier visé ainsi que la distance de la bête ou de la saline en fonction de la puissance de l’appareil utilisé. Pour les prises de vue de nuit, il faut savoir que la profondeur de champ sera supérieure s’il y a un arrière-plan qui réfléchit la lumière. Prenez soin de ne pas pointer cet accessoire directement vers l’endroit où le soleil se lève ou se couche, pour éviter que cet astre brillant n’éblouisse votre lentille.

Précautions

Il est vraiment souhaitable de commencer l’année avec de nouvelles piles, pour ne pas manquer d’énergie au beau milieu de la saison. Faites des tests et assurez-vous de bien connaître votre appareil avant de le mettre en fonction sur le terrain. Profitez-en aussi pour formater vos cartes SD avant de les utiliser.

En manipulant les produits de saline ou votre nourriture, vous risquez de laisser des odeurs fortement appréciées des ours. Ces derniers arracheront occasionnellement ces caméras, en croyant qu’il s’agit d’un gueuleton appétissant. Il est conseillé de neutraliser toutes traces d’odeurs avec des produits comme Nok-Out, Ferme Monette, Buck Expert, ProExpédition ou autres. De plus, l’utilisation d’un boîtier de protection résistant, en métal, comme le Bear Safe, protégera efficacement votre investissement contre les gloutons, les voleurs ainsi que les écureuils, qui pour leur part, pourraient gruger certaines composantes.

Stratégies

Luc Lamirande, de la firme Bushnell, est un passionné de chasse au cerf et à l’orignal. Lors de la pose, il installe un de ces outils de détection en direction de la saline pour capter les va-et-vient et un autre vers les principaux sentiers d’accès ou ceux qui mènent vers les grattages. Il s’assure ainsi de pouvoir détecter la présence des mâles matures qui ne se rendent pas toujours jusqu’à la saline, mais qui rôdent aux alentours. S’il chasse près d’une clairière, il en placera une à l’orée de celle-ci.

Différentes caractéristiques

Il existe plusieurs modèles sur le marché, pour toutes les bourses. Avec l’aide de M. Lamirande, nous avons examiné quatre modèles populaires qui sont offerts en boutique.

Version économique : La Tasco Trail Camera est une unité très abordable qui se vend pour moins de 100 $. Elle est équipée de 15 DEL, d’un flash pour les photos et les vidéos de nuit, d’une fonction infrarouge qui capte jusqu’à 35 pieds et d’une qualité d’image de 5 méga pixels (MP) en couleurs.

Lisez la suite de l’article