Chroniques > CHRONIQUE: Des idées pour la pêche blanche

CHRONIQUE: Des idées pour la pêche blanche

27 décembre 2011

CHRONIQUE: Des idées pour la pêche blanche - Patrick Campeau

Patrick Campeau – Journal de Montréal – 17 décembre 2011

Depuis la nuit des temps, il y a des passionnés qui tentent d’améliorer les équipements et les outils existants pour se simplifier la tâche et pour rendre leur activité préférée encore plus agréable.

M. Denis Deguire taquine le poisson depuis plus de 50 ans. Pour occuper ses temps libres, ce jeune retraité fabrique des brimbales artisanales dans son atelier de Sainte-Anne-de-Bellevue. Il s’applique à concevoir des produits équilibrés, qui fonctionnent bien et qui répondent aux besoins de sa clientèle. D’ailleurs, l’an dernier, dans le cadre de mes reportages, je vous ai présenté les brimbales Deguire.

À la mesure

Les pêcheurs de percidés doivent maintenant mesurer leurs captures. Si les dorés jaunes que vous attrapez dans la région métropolitaine ainsi que dans plusieurs autres zones ont une longueur de moins de 37 cm ou plus de 53 cm, vous devez les relâcher sur-le-champ.

M. Deguire a eu l’idée géniale de modifier légèrement la taille de ses brimbales afin qu’elles deviennent également des unités de mesure. Ainsi, la partie supérieurs, en forme de carabine, qu’on pourrait appeler balancier, mesure maintenant 37 cm, soit la taille minimale permise pour garder vos prises. Puis, il a fait des cavités réceptrices dans la portion du pied. le pêcheur peut alors encastrer l’extrémité de la partie u haut, qui est en fait une petite canne à pêche avec un porte-fil rudimentaire, directement dans la base. En étant ainsi positionné, l’amateur a sous les yeux une règle de fortune. La longueur totale entre les deux extrémités noires mesure 53 cm. Le pêcheur peut, en un tournemain, savoir si son poisson dépasse ou pas la taille réglementaire maximale.

Lisez la suite de l’article

  • Oui, c’est vraiment pratique d’avoir les mesures avec nous. C’est une très bonne idée Merci