Actualités > Résultats de l’inventaire du troupeau de caribous de la rivière aux Feuilles – Le ministre Simard suit de près la décroissance du cheptel

Résultats de l’inventaire du troupeau de caribous de la rivière aux Feuilles – Le ministre Simard suit de près la décroissance du cheptel

11 novembre 2011

Québec, le 11 novembre 2011 –  Comme il l’avait promis, le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune, M. Serge Simard, rend  publics les résultats de l’inventaire du troupeau de caribous de la rivière aux Feuilles (TRAF) réalisé en 2011.

Le caribou toundrique du Nord québécois et du Labrador compte deux troupeaux distincts de caribous, soit le troupeau de la rivière aux Feuilles et le troupeau de la rivière George (TRG). L’inventaire de ce dernier avait été achevé en 2010. Par contre, en raison de conditions météorologiques défavorables, celui du TRAF n’avait pu être effectué.

Ainsi, les travaux d’inventaire sur le TRAF ont été réalisés en mai et juillet 2011. L’analyse des résultats indique que le troupeau se situe à 430 000 caribous, avec un intervalle de confiance de 23 %, ce qui correspond à la cible de précision de ce genre d’inventaires fauniques. De plus, le taux de survie des adultes et le recrutement annuel des faons sont faibles, ce qui indique que le troupeau est en décroissance.

« Bien que la taille de ce troupeau soit encore relativement importante, nous devons continuer d’agir avec prudence puisque, à la lumière des suivis biologiques, il est en décroissance. Il importe donc de maintenir des objectifs de gestion très rigoureux », a indiqué M. Simard.

Par ailleurs, en ce qui concerne le TRG, les données recueillies lors de suivis biologiques indiquent que le taux de survie des adultes et le recrutement annuel des faons sont très faibles. Le TRG a poursuivi son déclin en 2011.

« Ces récents résultats d’inventaire et de suivis biologiques nous confirment que nous devons accorder une attention particulière à ces deux troupeaux. Nous poursuivons nos échanges avec le Comité conjoint de chasse, de pêche et de piégeage. Nous souhaitons annoncer d’ici la mi-décembre les modalités de chasse pour la saison 2012-2013 qui devront, bien entendu, tenir compte de la décroissance de ces troupeaux », a conclu le ministre Simard.

Source: Ministère des Ressources naturelles et de la Faune

  • Alain Jean

    Le ministre nous dit savoir que les faons sont dangereusement bas. Alors, pourquoi obliger les chasseurs à abattre uniquement les femelles en gestation? Parce qu’en obligeant les chasseurs à abattre iniquement les caribous avec bois il fait abattre les femelles puisqu’en décembre, janvier et février ce sont les femelles qui possèdent encore leurs bois

  • louis laflamme

    Complétement absurde le résonnement du Ministre Simard . Il devrait plutôt nous dire les vraies choses; soit qu`il n`y a pas de déclin en ce qui concerne le TRF mais que ce sont des tractions en catimini avec les cris qui revendiquent depuis belle lurette le plein contrôle de gestion de cette ressources qui est le vrai problème. Voyons donc, on est quand même pas des cons. Ça fait 30 ans que je chasse le caribous à la Baie-James et ce n`est pas en protégeant le mâle qu`on va contribuer à maintenir ce troupeau. Ah; en passant M. le Ministre… je ne serai pas du voyage cette année en raison de vos restrictions.