Chroniques > CHRONIQUE: Mouchetées géantes au lac Manitou

CHRONIQUE: Mouchetées géantes au lac Manitou

2 juillet 2013

mouchetees_geantes_au_lac_manitou_Julien_Cabana_20_juin_2012

Julien Cabana – Journal de Québec – 19 juin 2012

LAC MANITOU  – Lorsque vous vous retrouvez devant un lac de 30 kilomètres qui renferme des truites mouchetées géantes, la première question qui vous vient à l’esprit est de savoir où aller pêcher. Pour avoir du succès, les guides du lac Manitou pratiquent une véritable chasse sur les eaux de cette mer intérieure.

Situé à 62 milles aériens au nord de Sept-Îles, ce paradis de pêche de la mouchetée trophée est disponible grâce à la pourvoirie Mabec exploitée par Louis Laurin. Plusieurs amateurs l’ont déjà rencontré dans les différents salons un peu partout au Québec.

« Les gens qui discutent avec nous sont toujours impressionnés par les couleurs rouge et orange des truites que nous capturons dans la rivière à la fin de la saison, mais ce qu’ils doivent savoir, c’est que ces mêmes spécimens sont dans le lac en début de saison, explique Laurin. Nous capturons plusieurs truites de plus de trois livres dans le lac chaque saison, en pratiquant une technique de pêche qui est beaucoup plus accessible à tous les pêcheurs. Pêcher en rivière peut parfois s’avérer difficile et intimidant pour certains pêcheurs. La pêche en lac est accessible à tout le monde. »

Réalité nouvelle

Personnellement, j’avais eu la chance de pêcher sur la rivière Manitou à cette pourvoirie dans le passé. Cette saison, Laurin désirait que je m’y rende au printemps pour y pêcher en lac. Les résultats ont été étonnants.

Il faut dire ici que l’équipe de guides qui sont sur la pourvoirie pour permettre aux amateurs de pêche de réaliser leur rêve est assez impressionnante. Ils connaissent le lac, les différents spots de pêche et savent surtout exploiter une technique vieille comme le monde pour capturer les truites trophées : la pêche à la traîne.

Dès la première sortie de pêche, les poissons sont au rendez-vous dans la baie des Indiens avec un omble chevalier de l’Arctique de quatre livres et plusieurs truites mouchetées dont deux font osciller la balance à plus de deux livres. Quelques heures à peine et le bal est commencé.

Lisez la suite de cet article

  • lulu vibert

    tres bonne endroit pour la truite