Chroniques > CHRONIQUE: Pourvoirie Québec Nature: un paradis

CHRONIQUE: Pourvoirie Québec Nature: un paradis

19 novembre 2012

 Pourvoirie_Quebec_Nature_un_paradis_Yves_Laroche

Yves Laroche – MRG du Granit – Août 2011

C’est en début août 2011, avec TéléMag Québec, que j’ai découvert la pourvoirie Québec-Nature au Saguenay afin de réaliser un tournage corporatif ainsi qu’une pub tv pour l’Association des Pourvoiries du Saguenay Lac St-Jean. Au cours de cette visite, il m’a été possible d’explorer de fond en comble le territoire de cet aubergiste de la forêt et je dois vous avouer que l’endroit m’a grandement charmé à tous les points de vue.

L’hébergement

Bordant le grand lac Portneuf, un majestueux plan d’eau de 14 kilomètres de longueur avec une multitude de baies et d’îles, la pourvoirie Québec-Nature était acquise par M Jean Moreau, bijoutier de renom de la région de Québec en 2005. A ce moment, seulement trois chalets et une auberge en pleine construction étaient disponibles pour la clientèle des lieux. Aujourd’hui, on y retrouve huit chalets modernes avec tous les services catégorisés « quatre étoiles » de capacité de deux à onze personnes, selon le cas. L’auberge comporte cinq chambres de deux lits chacune avec deux chambres de bain et une superbe la salle à manger. Le cachet de l’auberge impressionne surtout en fréquentant la salle de repos et mérite d’être découverte. La pourvoirie Québec-Nature peut accueillir jusqu’à 56 clients tant en plan américain (avec tous les repas) qu’en plan européen (sans les repas). On offre aussi un plan semi-américain où vous pourrez consommer le souper sans tracas à la salle à dîner de l’auberge. Le souci du détail est très important pour ce pourvoyeur. Vous en prenez connaissance lorsque vous pénétrez dans l’un des nouveaux chalets, bâtis pièces sur pièces, qui se trouvent sur le territoire. Tout a été pensé à partir de tout ce qui est nécessaire pour la cuisine jusqu’au mobilier qui, dans les circonstances, est même luxueux pour un chalet situé à plus de 100 kilomètres sur les Monts-Valin. On a même pensé à installer l’électricité avec des panneaux solaires pour l’éclairage. Jean Moreau, le tenancier des lieux, exige que la clientèle passe un séjour de haute qualité tant par le confort des installations que le service impeccable de tout son personnel.

La pêche

La région des Monts-Valin, située au cœur du croissant Vermeil, a toujours été reconnue pour sa qualité de pêche à la truite mouchetée indigène. Sur le territoire de la pourvoirie, nous avons la possibilité de pêcher sur 21 lacs, incluant les élargissements de la rivière Portneuf alimentant le grand lac au centre de la pourvoirie. M Moreau a aussi aménagé trois nouveaux lacs sur le territoire de la pourvoirie au plus grand plaisir des pêcheurs qui y capturent régulièrement des truites de qualité. Durant mon séjour en début août 2011, en pleine canicule, j’ai capturé de beaux spécimens de truites mouchetées indigènes sur le grand lac Portneuf tout autant au lancer léger qu’à la mouche. J’ai également taquiné les truites du lac Peson, un plan d’eau surplombant le grand lac Portneuf d’où on peut admirer le fantastique panorama de la région ainsi que la plupart des installations de la pourvoirie. C’est par VTT qu’on accède à ce plan d’eau ou, pour les plus aventuriers, en empruntant un sentier pédestre aménagé. Dans ce lac, à la traîne muni de ma canne à mouche avec un bout calant, j’ai capturé une dizaine de truites qui ont fait osciller la balance entre une demie et une livre chacune. Les deux mouches les plus performantes ont été la « André A » ainsi que la « Muddler minnow », toutes deux de grosseur no. 6. A chaque saison, les pêcheurs capturent de véritables trophées dans les lacs de cette pourvoirie avec des spécimens dépassant les cinq livres! A vous d’y mettre les efforts nécessaires! Finalement, les embarcations et les moteurs quatre temps disponibles à cette pourvoirie sont neufs, sécuritaires et en excellente condition démontrant ainsi le grand souci environnementale du propriétaire des lieux.

Autres activités

En plus de la pêche à la truite mouchetée naturelle en lac ou en rivière, de la chasse printanière de l’ours et de la chasse à l’orignal, vous avez accès à une multitude d’activités chez Québec-Nature avec tout l’équipement nécessaire à la pratique de celles-ci tel que: randonnée pédestre et en VTT, une merveilleuse plage de sable, cueillette de fruits sauvage en saison, vélo de montagne, canot, kayak de mer et de lac, pédalo, observation d’ours, de caribous et d’oiseaux ainsi qu’un parc d’amusement bien garni pour les enfants.

Conclusion

Finalement, lorsque vous arrivez sur le site, l’accueil qui vous est réservé est assez remarquable. À un certain moment, vous avez l’impression d’être un membre de la famille, tellement les employés de la pourvoirie sont disponibles et s’intègrent parmi les pêcheurs. Très souvent, ailleurs, les relations entre pêcheurs et employés sont limitées, alors que chez Québec-Nature, la terrasse aménagée devant l’auberge devient un lieu de rencontre où les amateurs font le compte rendu de leurs aventures de la journée. Pour moi, sans doute parce que le proprio des lieux est un ex-bijoutier, je qualifie maintenant la pourvoirie Québec-Nature du plus beau « joyau » des Monts-Valin au Saguenay! Une visite des lieux s’impose… Pour plus d’informations sur cette pourvoirie, je vous invite à consulter le www.pourvoiriequebecnature.com.