Actualités > ACTUALITÉ: Une belle histoire de pêche!

ACTUALITÉ: Une belle histoire de pêche!

8 août 2012

Une_belle_histoire_de_peche_Blogue_tourisme_Abitibi_temiscamingue

Blogue Tourisme Abitibi-Témiscamingue – 6 juillet 2012

Tout commence en avril 2012. Le propriétaire de la pourvoirie Rapide-Sept, André Yersin indique à la Fondation de la faune du Québec son intérêt à participer au Programme pêche en herbe en 2012, en accueillant 12 enfants pour une journée d’initiation à la pêche. Cette journée se déroulerait le 4 juillet 2012, alors que les enfants sont en vacances et que sera passé le mois le plus achalandé en pourvoirie pour la pêche.

Le 23 mai 2012, Ghyslaine Dessureault, consultante à Tourisme Abitibi-Témiscamingue, offre son aide au pourvoyeur dans la planification logistique de l’activité.

Le 7 juin 2012, en collaboration avec le personnel de l’école Louis Querbes de Cadillac, elle présente le projet aux élèves de 4e, 5e et 6e année; 12 enfants s’inscrivent.

Arrive le 4 juillet, les enfants sont alors transportés de Cadillac à la pourvoirie Rapide-Sept en minibus scolaire, grâce à une commandite de l’Association des pourvoiries de l’Abitibi-Témiscamingue et d’un rabais d’Autobus Maheux sur le coût du transport.

Le pourvoyeur, André Yersin, accueille les enfants à leur arrivée à la pourvoirie et une collation est servie.

Dans le poste d’accueil de la pourvoirie, l’agent Toby St-Amand du Service de protection de la faune à Rouyn-Noranda, entretient les jeunes sur le volet règlementaire de la pêche tout en complétant les informations que leur donne Jean-François Caissie de la Fédération des pourvoiries du Québec sur l’anatomie, l’habitat et les espèces de poissons que l’on retrouve en Abitibi-Témiscamingue.

Suit alors une activité pour apprendre à reconnaître différentes espèces de poissons et une autre où les jeunes s’entraînent à réussir le nœud anguille pour bien fixer leur hameçon à leur ligne.

Toutes ces étapes franchies avec succès, nos pêcheurs en herbe sont prêts à recevoir, des mains du sergent Hugues Fortier du bureau de la conservation de Rouyn-Noranda, leur permis de pêche, valide jusqu’à 18 ans. Pour sa part, le pourvoyeur leur remettra une belle canne à pêche et un coffret d’agrès, gracieuseté de Canadian Tire, autre partenaire de la Fondation de la faune du Québec dans la réalisation de l’activité Pêche en herbe.

Après un lunch sur la terrasse, juste au-dessus du lac, nos amis sont fin prêts pour une partie de pêche. Grâce au personnel ainsi qu’aux clients et amis du pourvoyeur, qui ont offert leur collaboration, les enfants, vêtus de leur gilet de sauvetage, montent à bord de solides bateaux, conduits par des gens expérimentés qui connaissent bien ce grand plan d’eau qu’est le Réservoir Descelles. Les agents de la faune accompagnent également le groupe.

Si on se fie aux sourires de tous ces enfants à leur retour au quai, on peut affirmer que même s’ils n’ont pas tous capturé un beau doré, ils ont tous connu un moment fabuleux et une journée de bonheur dont ils parleront à leurs proches et dont ils se souviendront chaque fois qu’ils iront à nouveau taquiner le poisson.