Chroniques > CHRONIQUE: Tournois de pêche à l’achigan

CHRONIQUE: Tournois de pêche à l’achigan

8 juin 2012

CHRONIQUE: Tournois de pêche à l'achigan - Patrick Campeau - Journal de Montréal - 14 mars 2012

Patrick Campeau – Journal de Montréal – 14 mars 2012

La petite et la grande bouche sont des espèces qui se prêtent très bien à la pratique de la remise à l’eau. De plus, elles n’ont pas de difficulté à se remettre d’un court séjour dans un vivier d’embarcation.

De nombreux pêcheurs aiment bien participer à des compétitions de pêche à l’achigan de haut calibre. Les coûts d’entrée sont habituellement relativement élevés, mais les bourses sont généralement assez importantes. Au Québec, il y a quatre circuits principaux, soit Pro-Bass Canada série Élite, Pro-Bass Canada série Pro 115 Max, Ultra Bass Outaouais et Econ-O-Bass. Il y a également deux gros tournois indépendants organisés par le Club Lions de Lefaivre et Berkley B1.

À l’époque où je participais activement à ce type de tournois, il y avait toujours des dates conflictuelles importantes qui pénalisaient les compétiteurs friands de tels événements. Toutefois, cette année, il s’agit d’une tout autre histoire. Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-contre, il n’y a qu’un seul week-end où il y a un conflit. De plus, du 16 juin au 30 septembre, il y a des compétitions chaque fin de semaine, sauf celle du 15-16 septembre.

Pour connaitre la plupart des tournois de pêche (achigan) au Québec, cliquez ici