Chroniques > CHRONIQUE: Finis les poissons-appâts

CHRONIQUE: Finis les poissons-appâts

14 mai 2012

Patrick Campeau – Journal de Montréal – 8 avril 2012

Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) interdira prochainement l’utilisation des poissons-appâts aux pêcheurs pendant la saison estivale, une mesure qui est loin de faire l’unanimité chez les principaux concernés.

« Je trouve ça déplorable. Au final, c’est plus simple pour le gouvernement d’imposer une interdiction que de s’attaquer réellement au problème en instaurant un contrôle », estime Patrick Campeau, triple champion de pêche du Québec.

Afin de limiter le risque d’introduction de bactéries et de plantes envahissantes dans les cours d’eau, qui pourraient à terme contaminer les poissons, le ministère interdira formellement aux pêcheurs d’utiliser des poissons-appâts vivants dès le 1er avril 2013.

À partir de 2017, les poissons-appâts morts seront eux aussi bannis du bout de leurs lignes.

Ces deux restrictions s’appliqueront uniquement pendant la saison estivale. L’hiver, l’utilisation des ménés, morts ou vivants, restera permise.

« En plus, je me demande pourquoi faire une distinction entre l’été et l’hiver ? Le risque d’invasion reste le même toute l’année », observe M. Campeau.

Selon lui, le gouvernement devrait plutôt mettre en place un système pour contrôler la provenance des ménés. « On peut pêcher sans problème dans un cours d’eau avec des poissons-appâts morts qui proviennent de la même région », explique-t-il.

Lisez la suite de l’article

Dernières nouvelles