Actualités > ACTUALITÉ: Aide financière: la FFQ remplace le MRNF

ACTUALITÉ: Aide financière: la FFQ remplace le MRNF

10 avril 2012

ACTUALITÉ: Aide financière: la FFQ remplace le MRNF - Julien Cabana - 9 mars 2012

Julien Cabana – Journal de Québec – 9 mars 2012

Au fil des ans, l’implication du gouvernement dans le domaine de l’aide financière au monde de la faune a beaucoup diminué. Heureusement pour les amateurs de chasse et de pêche, la Fondation de la faune (FFQ) a pris le relais.

Créée en 1988, la fondation a joué un rôle de premier plan dans différents dossiers qui auparavant relevaient directement du gouvernement, du ministère des Ressources naturelles et de la Faune, selon l’appellation actuelle de ce ministère qui a souvent changé de nom. Que ce soit pour les poissons ou pour les gibiers, petits et gros, plusieurs programmes de la fondation ont permis de faire avancer la cause. 

Dans ses programmes aquatiques, la fondation a investi près de 12 millions de dollars pour aider à la restauration des habitats dans les rivières et les lacs du Québec. Via son programme d’Amélioration de la qualité des habitats aquatiques (AQHA), plus de 1 000 projets ont été soutenus, dont la majorité, près de 70 %, touchaient la restauration de sites de fraie de la truite mouchetée.

Le rendement de reproduction de plusieurs lacs a ainsi été amélioré, ce qui a entraîné automatiquement un meilleur succès de pêche.

Saumon et doré

D’autres espèces comme le saumon et le doré jaune, une des espèces favorites des pêcheurs québécois, ont aussi eu de l’aide. Dans le cas du saumon, afin de favoriser sa circulation dans les rivières lors de sa migration, plus de 70 projets ont été financés à la hauteur de plus de 850 000 $. Pour le doré jaune, il y a eu aménagement de frayères avec 40 projets qui ont obtenu près d’un demi-million de dollars.

Pour les amateurs de statistiques, disons que le programme AQHA a permis la réalisation de 1 045 projets qui ont reçu du financement de la fondation pour 11 935 633 $ millions. Pour la truite mouchetée, 717 projets ont reçu 6 531 214 $, dont 127 études financées à raison de 369 964 $. 

Si on regarde maintenant les chiffres en pensant aux territoires touchés, sur les zecs 241 projets ont reçu 2 059 002 $ millions. Pour les pourvoiries, 124 projets ont pu bénéficier de 1 050 527 $ et, dans le cas des réserves fauniques, 81 projets ont pu bénéficier de 651 077 $

La faune terrestre

Le programme Forêt-Faune, dans son volet ravage de chevreuils, a permis d’améliorer plus de 7 000 hectares d’habitat hivernal. Des travaux comme l’amélioration de l’abri et un meilleur accès à de la nourriture ont permis de diminuer la mortalité hivernale.

Lisez la suite de cet artcile