Chroniques > CHRONIQUE: Anticosti – L’effet de l’hiver

CHRONIQUE: Anticosti – L’effet de l’hiver

20 décembre 2011

CHRONIQUE: Anticosti - L’effet de l’hiver - Julien Cabana, Journal de Québec, 13 décembre 2011

Julien Cabana – Journal de Québec – 13 décembre 2011

PORT-MENIER | Jeudi, une tempête hivernale a frappé de plein fouet le territoire de l’île d’Anticosti. En 24 heures, il est tombé deux pieds de neige, ce qui a déclenché la grande migration. Il faut savoir que lorsque l’hiver s’installe pour de bon sur ce territoire unique, qui compte une population de plus de 160 000 chevreuils, un phénomène assez unique se déclenche.

 « Au fil des ans, les chevreuils ont développé une technique pour survivre le mieux possible à l’hiver, explique Gilles Dumaresq, responsable du service à la clientèle pour Sépaq-Anticosti. Aussitôt que la quantité de neige au sol est assez abondante, le chevreuil enclenche une migration qui le mènera dans les plaines près de la mer. Autrement dit, les chevreuils quittent le centre de l’île, où il y a beaucoup de neige en hiver, et se dirigent vers la mer. Là, les vents font en sorte qu’il y a beaucoup moins de neige, ce qui leur facilite l’accès à la nourriture dont ils ont besoin. Également, lorsqu’ils se retrouvent sur la plage, ils peuvent se nourrir des algues qui renferment énormément d’éléments nutritifs essentiels pour eux. À ce moment-là, il n’est pas rare de voir de très fortes concentrations de chevreuils au même endroit. »

Un autre point important à souligner, c’est celui des corridors de migration. « Lors de leur déplacement migratoire, comme la neige est très épaisse, les chevreuils empruntent le même corridor pour circuler. C’est qu’on appelle dans le métier de guide les passes ou, si vous préférez, les corridors de migration qui deviennent de véritables autoroutes. »

Quel spectacle!

Effectivement, pour avoir pu admirer le spectacle en question vendredi et samedi, c’est vraiment impressionnant. Même si le forfait de chasse d’hiver est plus coûteux que les autres, il est le plus populaire, puisque les chasseurs ont la chance de pouvoir admirer des centaines de chevreuils par jour qui défilent devant eux.

Lisez la suite de cet article