Chroniques > Un début de saison interminable

Un début de saison interminable

27 mai 2011

Si vous devez vous rendre en forêt au cours des prochains jours, prenez bien soin dans un premier temps de vérifier si votre secteur de pêche est ouvert et aussi, trouvez le moyen d’y aller avec un véhicule à quatre roues motrices.

« Les lacs se libèrent de plus en plus de leurs glaces mais encore là, nous ne pouvons pas ouvrir tout le territoire et dans bien des cas, l’utilisation d’une camionnette ou d’un véhicule à quatre roues motrices est essentielle, d’expliquer le directeur de la Réserve faunique des Laurentides, Sylvain Boucher. Il faut comprendre qu’à plusieurs endroits, le fond de la route n’est pas encore dégelé et comme il pleut sans cesse, nous n’arrivons pas à prendre le dessus. Dans tous les secteurs de la réserve, il y a des responsables qui suivent l’évolution de la situation d’heure en heure, afin d’informer les pêcheurs qui communiquent avec nous. Également, nous nous faisons un devoir de rejoindre les gens où il y a des problèmes, pour leur présenter le portrait de la situation et les informer sur les conditions réelles qu’ils vont rencontrer. Nous ne voulons surtout pas que dans les conditions actuelles, des pêcheurs aient à vivre des avaries. » Cette situation est la même à plusieurs autres endroits.

Lisez la suite de cet article de Julien Cabana…