Chroniques > Diplômé en chasse et pêche Selon QVO

Diplômé en chasse et pêche Selon QVO

13 janvier 2011

Diplômé en chasse et pêche selon QVO

À l’intérieur de chaque pourvoirie se trouvent des travailleurs acharnés qui ont décidé de faire carrière dans la nature. Beaux temps mauvais temps, ces passionnés sont sur le terrain pour rendre votre séjour de chasse ou de pêche des plus mémorables. Ce court texte vise à souligner le travail exceptionnel des guides du Québec et à mettre en lumière leur quotidien.

Si vous avez choisi un séjour en pourvoirie, c’est que le temps et le territoire vous manquent pour arriver personnellement à vos fins. Le guide devient en quelque sorte vos yeux et vos mains pendant que vous êtes assis derrière votre ordinateur… Étant toujours dans la forêt, sur le lac ou dans le marais, il devient le témoin privilégié d’une faune qui évolue au gré des saisons. Comme un détecteur de mouvement, il accumule des informations sur les mœurs et le déplacement du gibier. En situation de chasse ou de pêche, le guide devient un professeur pour ceux qui ont le désir d’apprendre. Tantôt par ses gestes et souvent par ses conseils, il vous enseigne à devenir un meilleur sportif. Grâce à lui, il vous sera possible, si vous êtes attentif, de marcher comme un orignal, d’écouter comme un chevreuil, de faire danser votre poisson nageur et de reconnaître les différents vols des canards… Votre nouveau compagnon de chasse possède des connaissances immenses et toujours renouvelées sur votre sport préféré à vous d’être à l’affût.

En plus de votre boussole et de votre GPS il vous est possible de consulter votre hôte avant et durant votre séjour nature pour mieux prévoir vos déplacements. En arpentant le territoire jours après jours, ses bottes reconnaissent les pistes du gibier et son coup de rames ne se trompe jamais sur la présence du saumon dans la fausse. Ayant décidé de tout mettre de côté pour vivre de sa passion le guide trouve son bonheur dans le succès des autres. Il est celui qu’on oublie trop souvent lorsque la chasse tourne au succès et celui qu’on pointe du doigt lorsque la pêche n’est pas bonne… Quel dur métier ! ! ! Votre guide se veut en quelque sorte une assurance voyage si vous êtes capable de tirer profit de ses conseils… À vous de le découvrir. Il est souvent différent de vos compagnons de travail car son cerveau est rempli de nature, mais il est toujours partant pour une bonne discussion de chasse et de pêche.

Par José Boily
animateur
Québec à vol d’oiseau
Quebecavoldoiseau.com
Gravel Média

Télécharger la version PDF