FERMER

NOUS JOINDRE

Commentaire ou informations sur:

* Adresse courriel

* Nom

Numéro de téléphone

Joindre un fichier

* Message

 Oui, m'inscrire à l'infolettre des Pourvoiries du Québec.

captcha

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Les pourvoiries du Québec

Fédération des pourvoiries du Québec

5237, boulevard Wilfrid-Hamel, bureau 270
Québec (Québec) G2E 2H2

Téléphone : 418.877.5191
Sans frais : 1 800 567.9009
Télécopieur : 418.877.6638

HEURES D'OUVERTURE
8h30 à 16h30 du lundi au vendredi.

HORAIRE D’ÉTÉ
Pour la période estivale, du 1er juillet au 31 août, notre équipe sera à votre service de 8h à 16h30 du lundi au jeudi et de 8h à 12h (midi) le vendredi.

Protection des renseignements personnels
Les renseignements que vous fournissez sont conservés de manière confidentielle et ne serviront qu’à vous acheminer de l’information produite et/ou gérée par la Fédération des pourvoiries du Québec inc. En aucun cas ces données ne seront transmises à autrui sans votre consentement préalable. En tout temps, vous n’avez qu’à nous contacter si vous désirez être retiré de notre liste de contacts.

Pour joindre l’une de nos pourvoiries, consultez la fiche technique du pourvoyeur à l’aide du planificateur de vacances.

FPQ

> Code de déontologie

 

L’éthique professionnelle est l’application des principes de base régissant la qualité de la conduite et les devoirs moraux de chaque pourvoyeur membre de la Fédération envers la société en général et plus particulièrement envers ses clients ou employés, sa profession et ses confrères.

Code de déontologie

Comité de déontologie

Soumettre une plainte en déontologie

 

 

 

Code de déontologie

[Haut de la page]

A. Devoirs envers la société

1. Le membre collabore avec les autorités publiques pour assurer le respect des lois et des règlements ayant trait à la pratique des activités offertes par son entreprise.

2. Il dirige son établissement d’une façon professionnelle et conforme aux normes reconnues et, dans l’exercice de ses fonctions, il engage pleinement sa responsabilité personnelle.

3. Il collabore avec les instances concernées (ministère des Ressources naturelles et de la Faune et ses répondants, Fédération des pourvoiries du Québec, autres) pour l’application de saines pratiques de conservation et de mise en valeur de la ressource faunique.

4. Il collabore également avec les intervenants concernés et les autres gestionnaires de territoires fauniques, afin de favoriser la gestion intégrée des ressources fauniques et forestières.

B. Devoirs envers les clients

5. Dans sa publicité, le membre décrit fidèlement les services offerts et les tarifs demandés.

6. Lors de la réservation, les services offerts et les prix sont décrits de façon complète au client, de même que le mode de paiement et la politique de remboursement.

7. Les services fournis et les prix facturés au client sont conformes à ceux convenus lors de la réservation. Toutefois, si des circonstances hors de contrôle du membre l’obligent à une modification, il offre des services de qualité au moins équivalente ou, à défaut, offre une compensation monétaire au client.

8. Il met à la disposition de son client des unités d’hébergement et des équipements en bonne condition d’usage et sécuritaires.

9. Il prend les moyens nécessaires pour avoir un personnel entraîné, courtois et en nombre suffisant.

10. Il donne tous les renseignements nécessaires au client afin de lui assurer un séjour agréable et sécuritaire. Il dispose de tous les équipements requis pour la pratique des activités et possède tous les permis nécessaires.

11. Il ne garantit pas le nombre d’animaux récoltés ni le nombre de poissons capturés et n’utilise aucune expression pouvant laisser croire au recours à une telle garantie.

12. Lui-même ou ses guides n’abattent le gibier ni ne capturent les poissons à la place des clients.

13. Il prend les moyens nécessaires pour conserver les prises en bon état et les remet au client lors de son départ.

14. Il s’assure que son client et son personnel sont informés de la réglementation en vigueur concernant la pratique de la chasse, de la pêche et des autres activités et agit en bon père de famille afin que cette réglementation soit respectée.

 

 

C. Devoirs envers la Fédération et ses instances

15. Le membre veille au bon renom de la Fédération et en assure la crédibilité par son propre comportement ainsi que par celui de son personnel.

16. Il protège la Fédération personnellement et collectivement contre toute fausse représentation.

17. Il aide au développement de la Fédération par l’échange de ses connaissances et de son expérience avec les autres membres et par sa participation aux activités de la Fédération.

18. Il refuse son appui à tout membre qui déroge aux exigences de l’éthique professionnelle.

19. Il s’engage à respecter le code de déontologie et à se conformer aux recommandations du Comité de déontologie.

D. Devoirs envers ses confrères

20. Le membre agit de façon loyale à l’égard de ses confrères et évite de nuire, directement ou indirectement, aux rapports existant entre un confrère et ses clients ou ses employés.

21. Il évite de causer du tort, directement ou indirectement, à la réputation professionnelle d’un autre membre. Toutefois, s’il considère que ce dernier s’est rendu coupable d’actes contraires à l’éthique professionnelle, il soumet le cas par écrit au Comité de déontologie qui le traitera comme une plainte.

E. Comité de déontologie

22. Le Comité de déontologie veille à l’application et au respect du Code de déontologie par les membres de la Fédération ; il recommande des moyens d’action pour sensibiliser les pourvoyeurs à l’importance de la qualité des services en pourvoirie.

23. Il reçoit et traite toute plainte écrite contre tout membre de la Fédération, pourvu qu’elle se rattache au Code de déontologie. Ces plaintes peuvent être transmises par voie électronique pourvu que les coordonnées postales du plaignant soient précisées.

24. Le secrétaire du Comité pourra refuser de traiter une plainte s’il juge qu’elle n’est pas suffisamment documentée. Dans tel cas, il en informera le plaignant qui pourra préciser sa plainte.

25. Il traitera aussi toute plainte contre un non membre s’il possède aussi une pourvoirie membre. Il en va de même pour toute plainte contre une pourvoirie suspendue ou expulsée ou qui n’aurait pas renouvelé son adhésion entre la vente d’un forfait et la date du séjour.

26. Il achemine toute plainte au pourvoyeur concerné et lui accorde au moins 30 jours pour l’obtention de sa version des faits.

27. Après étude des versions du plaignant et du pourvoyeur, ou de la seule version du plaignant si le pourvoyeur n’a pas répondu, il informe les personnes concernées de ses conclusions.

28. Il fait rapport de ses activités au Conseil d’administration et lui réfère, pour décision finale, toute sanction qui impliquerait la suspension ou l’exclusion d’un membre.

 

 

Comité de déontologie

[Haut de la page]

Composition

Le Comité de déontologie de la Fédération des pourvoiries du Québec (FPQ) est composé de quatre (4) membres :
– Le Secrétaire du Comité (M. Gaétan Hamel)
– Un représentant des pourvoyeurs (M. Robbie Esterson)
– Un représentant de la clientèle (M. André Boucher)
– Un représentant du secteur touristique (M. Théodore Carier)

Mandat

Le mandat du Comité est de veiller à l’application et au respect du Code de déontologie par tous les membres de la FPQ. Le Code est adopté par les membres et comprend des obligations envers la société (respect des lois et règlements applicables à l’industrie), envers la clientèle (qualité de l’hébergement et des services) et envers la FPQ (participation au développement de son réseau). Il vise à consolider l’image de la pourvoirie au Québec.

 

 

Soumettre une plainte en déontologie

[Haut de la page]

Toute plainte à l’encontre d’une pourvoirie membre de la FPQ peut être transmise de deux manières :
       

  a) Par courrier :
       la plainte doit être signée et postée à l’adresse suivante :
             Comité de déontologie
          Fédération des pourvoiries du Québec
          5237, boul. Wilfrid-Hamel, bureau 270
          Québec (QC), Canada
          G2E 2H2
       

  b) Par courriel:
       on peut utiliser le formulaire web pour déposer une plainte en déontologie.

Toute plainte doit indiquer les coordonnées postales complètes du plaignant.

Dès que le Secrétaire du Comité reçoit une plainte, un accusé de réception est transmis au plaignant et copie de la plainte est acheminée au pourvoyeur visé, en vue d’obtenir sa version des faits et prendre connaissance des actions qu’il a posées. Par la suite, le Comité étudie le dossier lors de sa prochaine rencontre, soit une au printemps et une à l’automne, et formule des recommandations s’il y a lieu. Celles-ci sont alors transmises au pourvoyeur et au plaignant.

Il est important que la plainte soit détaillée, appuyée par des photos ou autres documents (contrats, courriels, etc.) afin que les membres du Comité puissent prendre la décision la plus éclairée possible. En effet, l’étude d’une plainte se fait uniquement sur la foi des documents reçus par le plaignant et le pourvoyeur. Ni l’un ni l’autre ne sont présents lors de l’étude de la plainte par le Comité.

Pouvoirs

Selon ses statuts, et compte tenu que l’adhésion à la FPQ est un geste volontaire de la part des pourvoyeurs, le Comité de déontologie n’a pas de pouvoir d’enquête auprès des membres, comme le pourrait par exemple le syndic d’une corporation professionnelle. Son rôle consiste plutôt à agir comme intermédiaire entre un client insatisfait et une pourvoirie, afin d’en arriver à un règlement négocié, à la satisfaction de chacune des parties.

[Haut de la page]